Menü Galerie Le Bunker Femmes 2000
Galerie Le Bunker

Horaires d'ouverture lors des expositions

du mercredi au vendredi de 14h15 - 17h15,
le samedi de 10h15 - 17h15,
le dimanche de 10h15 - 13h15
et sur rendez-vous au 077 420 8 240

EN SAVOIR PLUS SUR LES ARTISTES

Détails sur l'artiste

Atelier Chmetz bijoux
.
Ivan Chmetz naît en 1929, en pleine crise économique. Le père crée des pièces d’orfèvrerie et d’argenterie repoussées et ciselées et c’est la mère qui démarche la clientèle.
Il acquière une formation d’orfèvre-ciseleur chez son père et ne tarde pas à affirmer son propre talent.

A 25 ans, il se marie avec une institutrice qui fait bouillir la marmite, tandis que le jeune bijoutier expérimente à tour de bras.

Dans les année 50, il se lasse du repoussé-ciselé. Plus tard, Ivan Chmetz décide de s’intéresser à une bijouterie plus classique.
Grâce à un ami qui travaille chez Bulgari frères, il apprend à utiliser d’autres outils, à sertir des pierres. Bref, il rassemble un maximum de connaissances et accumule sans trêve les expériences.

Il a enfin trouvé sa voie et crée des bijoux à la fois classiques et actuels. Sa démarche présente une authentique originalité, car les méthodes de travail qu’il développe sont toutes le fruit de ses propres recherches et expériences. Ses techniques ne sont pas celles traditionnellement employées par la bijouterie-joaillerie.
L’intérêt est aussi dû au choix des matériaux : l’argent avec ses oxydations particulières, les surfaces polies ou embouties, ciselées et quand l’or apparaît, c’est pour sa couleur.

Détails sur l'artiste

Grégoire Boulanger photographie monotype
.
Grégoire Boulanger est né le 8 juillet 1956, dans une famille d’artistes, saltimbanques et poètes. Il a vécu en Suisse et au Pays de Galles (Grande-Bretagne). Il a toujours ressenti le besoin impérieux d’allier technique et création. La technique est là probablement pour empêcher la parte créative d’ouvrir la porte à la déraison.
Il a exercé de très nombreuses professions, en sus de la photographie, libraire, informaticien, coffreur, aide en boulangerie, mécanicien sur auto, aide en imprimerie, pour n’en mentionner que les principales. Beaucoup de personnes connaissent sa carrière d’informaticien qui a duré plus de 30 ans. Mais il n’a jamais entièrement quitté la photographie comme moyen d’expression artistique.
Depuis 2014, il est revenu entièrement à la photographie, en établissant d’abord un atelier de réparation d’appareils anciens, et surtout en reprenant la prise de vues et la création. Il a connu une période de quelques années consacrées aux essais de couleur et de papier photographique jusqu’à parvenir à la combinaison qu’il juge idéale pour son travail.

Détails sur l'artiste

C’est l’heure du succès avec une demande multipliée par cinq dès 1969.
Ivan se remarie avec Erika, une technicienne dentiste intéressée par le travail du métal et de la bijouterie. Elle a fait son apprentissage à Lausanne, pratique une dizaine d’années et, en 1972, abandonne son métier pour celui de son mari. Et c’est sous les directives de ce « maître » qu’elle acquière petit à petit toutes les finesses de son nouveau métier. Mais l’élève ne désirait en aucun cas copier ce que faisait son compagnon.

Le couple s’installe à la Sagne de Sainte-Croix. Ensemble ils vont avoir trois enfants et faire face à une folle demande.
Désormais une quinzaine de points de vente dans toute la Suisse, une multitude d’expositions proposent les « bijoux Chmetz ».
Le couple Chmetz vit de son art. Ivan se souvient : « En me rappelant la situation financière catastrophique et permanente de mes parents, c’est ici un vrai miracle ! »
En homme libre, reconnu et modeste, Ivan n’a jamais voulu avoir « une cote », des prix qui augmentent parce qu’il a du succès. Sa philosophie : Créer des bijoux accessibles à tous, populaires et démocratiques.
Il expliquait : « Le port d’un bijou doit être un embellissement, et non une preuve de richesse ».

Les enfants encore petits, il aime à former des stagiaires. Généreusement, , il transmet ses trouvailles, ses recettes, son art.
15 à 20 ans plus tard, le couple est rejoint par une de leur fille. Yseult a déjà tâté de divers métiers artistiques avant de venir « faire son apprentissage » chez ses parents. Mais attention, chacun crée ses propres bijoux : de l’idée, du déclic jusqu’au polissage final.
L’atelier Chmetz était né.

Début 2019, Ivan a 90 ans. Il crée encore et toujours des bijoux, c’est quand il se rend compte qu’il n’a vraiment plus la force de descendre à l’atelier, qu’il renonce.
Il nous quitte le 10 avril 2019 et nous laisse en héritage les bijoux qu’il a créés et qui continuent à vivre grâce aux femmes et aux hommes qui les portent avec bonheur.

Détails sur l'artiste

Il faut que ça vibre ! par Grégoire Boulanger
.
1er temps, LA PRISE DE VUE
Tout part d’une idée qui a germé au cours de voyages ou de simples déplacements. Un champ de maïs ou de tournesols, une frange de cyprès en Toscane, des arbres aperçus au détour de la route, des lacs miroirs au Québec. Je prends note des lieux, de la lumière, de l’heure, de la saison. Plus tard je reviendrai sur place avec le matériel photographique pour effectuer les prises de vue. Une fois les négatifs développés, ils vont attendre quelque fois plusieurs années avant d’être tirés.

2e temps, LE TIRAGE
Et un jour, je ressens l’impérieuse nécessité de mettre sur le papier une vue particulière. Je ressens une vibration intérieure qui me fait caresser mon agrandisseur dans le sens du poil. Tout en ajustant les temps d’exposition, j’ai une vision nette de la mise en couleurs. Mais, souvent, il se passe plusieurs jours, voire semaines, entre le tirage terminé et la mise en couleurs.

3e temps, LA COULEUR
C’est le 3e temps de la valse, après la prise de vue et le tirage. J’ai besoin d’une grande table blanche, de beaucoup de lumière et d’avoir ma palette de pigments bien ordonnée à portée de main. Après le premier quart d’heure, les pigments sont dans tous les sens sur la table, groupés par affinités, il y a des taches de couleur un peu partout et je sens les pulsations de mon coeur atteindre des sommets. C’est le moment de liberté créative totale. Et même si je travaille certains détails à la loupe et au pinceau d’orfèvre, il y a toujours une sensation d’infinies possibilités. Je ne suis plus dans un laboratoire aux fenêtres obscurcies, mais dans un espace sans fin comportant un ciel sans limites. Et lorsque lors d’un des nombreux reculs pour voir l’ensemble, je me dis « tiens, c’est beau », modestement mais avec certitude. C’est le moment de s’arrêter et de pauser les pinceaux. Et alors commence le doute : cela me plaît, certes, mais cela plaira-t-il à ceux et celles qui me feront l’honneur d’y poser le regard ?

Exposition

Exposition actuelle

Du 12 juin au 4 juillet 2021

Atelier Chmetz - Bijoux
-

Journée d’ouverture en présence des artistes : le samedi 12 juin 2021

Erika Chmetz qui représente l’Atelier Chmetz et Grégoire Boulanger seront aussi présents

les dimanches 20, 27 juin et 4 juillet, ainsi que sur demande.

Précédemment exposés

Découvrez ici l'historique des expositions de la Galerie Le Bunker

Facebook de la Galerie Le Bunker